Un essor de la consommation en ligne

La crise sanitaire a bouleversé nos habitudes, notamment par la fermeture des commerces physiques en mars dernier. Certaines enseignes ont été obligées de procéder à un virage digital. Généralement dans le but de sauver leur activité.

Après la première période de confinement, le bilan du e-commerce au 2ème trimestre de 2020 (par la Fevad) montre que la crise a donné des résultats positifs sur les ventes en ligne.

En effet, cette dernière a modifié les habitudes d’un grand nombre de personnes. Augmentant ainsi un peu plus l’essor des achats sur le web. Les secteurs qui se démarquent sont ceux de l’alimentaire (34% des Français), de l’hygiène et beauté (26% des Français). Mais aussi ceux du bricolage ainsi que de la parapharmacie. Le montant des ventes de ces entreprises a fortement augmenté durant la période d’avril à juin 2020 ( plus de 55% par rapport à l’année précédente). De plus,  57 % du chiffre d’affaires global sur le web est représenté par la vente de produits.

Du côté des consommateurs, le shopping en ligne a séduit plus d’un million de nouveaux adeptes, selon l’étude Fevad sur le “e-commerce et la vente à distance” au cours du dernier trimestre 2020. De nouveaux potentiels clients pour les marques qui l’ont bien compris et cherchent par différents moyens à les fidéliser. 46% d’entre eux disent d’ailleurs vouloir poursuivre cette manière de consommer, notamment pour les courses alimentaires.

Des achats non essentiels remis à plus tard

Pour les Français, comme pour beaucoup d’autres pays, cette crise a permis de revoir ses priorités. Pour certains, elle a été l’occasion de revenir à l’essentiel : faire du vélo, se balader dans la nature, voir ses proches.

Mais une chose est sûre, elle a également pesé d’une façon ou d’une autre dans le budget des individus. De ce fait, les achats loisirs / plaisirs ont été repoussés, beaucoup préférant économiser en ces temps incertains.

Par exemple, les achats de téléviseur ou voiture qui n’étaient pas essentiels ont finalement été annulés au profit de dépenses jugées plus utiles.

Un chèque numérique pour booster le e-commerce

Face à la situation, l’Etat a mis en place des mesures pour soutenir la digitalisation des petites entreprises. L’objectif est de permettre à toutes les enseignes de développer leur activité par le biais de solutions numériques.

Ainsi les entreprises bénéficient d’un accompagnement sur le site clique-mon-commerce.gouv.fr et d’un chèque numérique pour tous les commerces fermés administrativement et les professionnels de l’hôtellerie ainsi que ceux de la restauration. Cette dotation doit être utilisée à des fins d’acquisition de solutions numériques de vente à distance.

Vous souhaitez lancer votre boutique en ligne pour maintenir votre activité ? Getup Agency vous accompagne dans votre projet sur-mesure.